Appelez-nous au +33 (0)5 65 43 15 17 du lundi au vendredi 8h - 19h et le samedi 9h - 12h

0

Aucun produit

Livraison Livraison gratuite !
Taxes 0,00 €
Total 0,00 €
Voir mon Panier Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits
Frais de port  Livraison gratuite !
Taxes 0,00 €
Total
Continuer mes achats Commander

La biorésonance

Publié le : 26/01/2017 14:58:32
Catégories : Actualités

La biorésonance : thérapie relevant de la médecine vibratoire

Héritage de la médecine chinoise et ensuite modernisée par la médecine quantique, la biorésonance s’appuie sur l’analyse puis la connaissance du mécanisme biophysique lié aux ondes magnétiques et leur action sur le corps humain.

Cette méthode de soin vise à détecter d’éventuelles distorsions des vibrations électromagnétiques présentes dans les organes humains avant de les corriger grâce à l’émission de signaux dont l’intensité se caractérise par sa faiblesse « homéopathique ». Cette technique permet en effet de transformer un système biologique déséquilibré en un système stable.

Deux types de biorésonance coexistent. D’une part la biorésonance exogène qui porte sur l’étude puis la rectification des informations anormales à l’aide de générateurs de fréquences, et d’autre part, celle endogène qui implique que les signaux erronés sont issus du patient. Cette dernière utilise un système électronique pour corriger les signaux qu’émet le corps.

La biorésonance ne permet pas uniquement d’établir un diagnostic portant sur l’état de santé actuel du patient mais également sur son état futur. Cette médecine holistique est en effet prédictive, ce qui permet la mise en place d’actions préventives.

Les différentes pratiques employées en biorésonance

La biorésonance s’impose depuis quelques années en Europe.

La morathérapie est une méthode allemande dont le principe repose sur l’usage des signaux électromagnétiques propres à chaque être humain pour le soigner. La Suisse, quant à elle, privilégie la naturothérapie.

Enfin, la Pologne et la Russie ont mis en place différents systèmes dont le Biospect, par exemple. Il s’agit d’un mécanisme électronique qui s’inspire de la médecine spatiale russe. On peut également citer les Correcteurs d’Etat Fonctionnel (CEF), mis au point par Sergueï Koltsov.

Contrairement aux machines de biorésonance, souvent encombrantes, complexes et surtout dépendant de l’électricité, le CEF n’a ni pile, ni fil, ni alimentation électrique. Il puise l’énergie dans son environnement. Facile d’utilisation, il peut aisément être porté dans une poche de vêtements ou glissé dans un sac à main.

Le CEF n’a pas besoin de diagnostic pour être efficace. Il surveille constamment les champs autour de lui. Dès qu’il détecte les discordances, causées par un ou plusieurs dysfonctionnements au sein d’un organisme vivant, il se déclenche pour corriger l’anomalie jusqu’à sa disparition.

Pour en savoir plus sur le CEF de Koltsov, cliquez ici.

Enfin, un prix Nobel polonais au nom de Piotrowicz a mis au point les Stimulateurs Bioénergétiques PIOKAL, des inserts pour chaussures aux multiples vertus thérapeutiques. Découvrez les Stimulateurs Bioénergétiques PIOKAL en ciquant ici.

*Cet article n'a pas vocation à remplacer une prise en charge médicale, et ce quelle que soit l’éventuelle pathologie du consommateur. Nous rappelons que le retard d’instauration d’un traitement de médecine conventionnelle peut entraîner une perte de chance de guérison ou d’amélioration d’une pathologie grave.

**QUANT'ESSENCE se dégage de toute responsabilité quant au contenu de tous les sites vers lesquels elle renvoie et dont elle n'est pas l'éditrice. 

Articles en relation

Partager ce contenu


Merci de patienter