Appelez-nous au +33 (0)5 65 43 15 17 du lundi au vendredi 8h - 19h et le samedi 9h - 13h

0

Aucun produit

Livraison Livraison gratuite !
Taxes 0,00 €
Total 0,00 €
Voir mon Panier Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits
Frais de port  Livraison gratuite !
Taxes 0,00 €
Total
Continuer mes achats Commander

Les nouveaux CEF « Tara Verte. Kailash » et « Manasarovar. Kailash »

Publié le : 04/07/2019 14:44:34
Catégories : Actualités

Cet été la société Planète des régions vous présente deux nouveaux CEF de la série d'élite apportant l’énergie du Tibet Occidental.

Le CEF « Tara Verte. Kailash » renfermerait la polarisation de l'eau de la source située à 5600 mètres d'altitude au niveau du col « Tara Verte » du Mont Kailash. Le Kailash, Gang Rinpoché (གངས་རིན་པོ་ཆེ) ou Kailâsa, est une chaîne de montagnes du plateau tibétain dont le sommet le plus élevé se situerait à 6 714 mètres. Il s'agirait de la plus haute montagne du Tibet en dehors de l'Himalaya. 

Cette montagne serait le centre de l'univers bouddhiste (chaque bouddhiste aspirerait à en faire le tour), ce serait aussi un endroit sacré pour les hindous, les jaïns et les bönpos depuis des siècles. Les abords de la montagne divine seraient des lieux saints où « les pierres prient ». Le mot Kailâsa signifie cristal en hindî.

Selon les mots de Serguei Koltsov, l’énergie que renferme le nouveau CEF « Tara Verte. Kailash » ressemble un peu à l'énergie du CEF Redémarrage-Nettoyage, mais elle est beaucoup plus complexe. 

Voir la fiche produit : www.quant-essence.fr/cef-tara-verte-kailash

Le CEF « Manasarovar. Kailash » renfermerait la polarisation de l'eau du lac Manasarovar. 

Situé à une altitude d'environ 4 590 m, Le lac Manasarovar serait légèrement plus élevé que son voisin le lac Rakshastal (4 575 m). Il s’agirait de l'un des lacs les plus hauts du monde (avec le lac Tsomoriri au Laddakh = 4 595 m). Sa circonférence serait de 80 km, sa profondeur de 90 m et sa superficie totale d'environ 395 km2.
Tout comme le mont Kailash, le lac Manasarovar serait un lieu de pèlerinage car il s’agit d’un lac sacré pour les religions hindouiste, bouddhiste, jaïniste et bön.

Si le lac Manasarovar symboliserait la lumière, le soleil, le lac Rakshastal, lui, serait la demeure des puissances des ténèbres. Les pèlerins fuiraient d’ailleurs généralement ce dernier.
L’état du pays et de ses habitants serait évalué par le niveau du canal qui relierait les deux lacs, attentivement observé par les Tibétains; or pendant une bonne partie du XXe siècle, le canal encroûté de sel aurait été asséché, au point que Sven Hedin aurait douté de son existence.
L’eau se serait depuis remise à couler, ce que certaines personnes relient à une plus grande liberté religieuse acquise au Tibet.

Dans la mythologie hindouiste, le lac a été créé dans l'esprit de Brahma ; c'est pourquoi il est appelé Manasarovar en sanskrit, combinaison des mots manas (esprit) et Sarovar (lac). Selon la légende, celui qui se baigne dans les eaux de ce réservoir sera purifié de ses péchés.

Les deux CEF favoriseraient une puissante transformation de la conscience et l’apprentissage de la connaissance au travers de la conscience des lois suprêmes de l'Univers...

Voir la fiche produit : www.quant-essence.fr/cef-manasarovar-kailash

Partager ce contenu


Merci de patienter