Appelez-nous au +33 (0)5 65 43 15 17 du lundi au vendredi 8h - 19h et le samedi 9h - 12h

0

Aucun produit

Livraison Livraison gratuite !
Taxes 0,00 €
Total 0,00 €
Voir mon Panier Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits
Frais de port  Livraison gratuite !
Taxes 0,00 €
Total
Continuer mes achats Commander

Qu'est-ce qu'un CEF au 5ème élément ?

NOUVELLE GENERATION DU CORRECTEUR D’ETAT FONCTIONNEL

A la fin de l'année 2015, après plusieurs années d'études et d'expérimentations, l'inventeur des CEF, Sergueï Koltsov, décide d'amplifier les effets des plaques, en y ajoutant le 5ème élément. Son objectif est de renforcer considérablement l'efficacité des Correcteurs d'Etat Fonctionnel de la nouvelle génération.

Les plaques de Koltsov comportaient jusqu'alors quatre dispositifs d’information appelés « éléments actifs » situés dans les quatre coin de la plaque. Le changement consistait à ajouter au centre de la plaque un 5ème élément fabriqué selon les nouvelles techniques.

D'après Sergueï Koltsov, cette nouvelle méthode de fabrication permettrait d'augmenter le spectre des fréquences du CEF de façon remarquable. Il est fier de constater que le résultat est spectaculaire : « Le CEF est désormais 64 fois plus puissant qu’auparavant ».

Sergueï Koltsov poursuit sa comparaison des deux générations de CEF : « C’est comme si vous écoutiez un concert de musique classique avec des écouteurs lambdas, puis que vous aviez envie d’entendre tous les sons de l’orchestre. Pour ce faire, vous auriez d'un équipement audio plus sophistiqué».

----

Comment reconnaitre les CEF dotés du 5ème élément ?

La plaque de Koltsov de la nouvelle génération est perforée à 5 endroits contrairement à celle de l'ancienne génération qui ne comportait que 4 trous.

Pour en savoir plus, consultez notre Foire Aux Questions, dédiée aux Correcteurs d'Etat Fonctionnel : cliquez ici.

*Cet article n'a pas vocation à remplacer une prise en charge médicale, et ce quelle que soit l’éventuelle pathologie du consommateur. Nous rappelons que le retard d’instauration d’un traitement de médecine conventionnelle peut entraîner une perte de chance de guérison ou d’amélioration d’une pathologie grave.

**QUANT'ESSENCE se dégage de toute responsabilité quant au contenu de tous les sites vers lesquels elle renvoie et dont elle n'est pas l'éditrice. 

***QUANT'ESSENCE se dégage de toute responsabilité quant aux vidéos, livres, articles de presse et témoignages des utilisateurs postés sur le site dont elle n’est pas l’auteure.



Merci de patienter