Appelez-nous au +33 (0)5 65 43 15 17 du lundi au vendredi 8h30 - 18h30 et le samedi 9h - 12h

0

Aucun produit

Livraison Livraison gratuite !
Taxes 0,00 €
Total 0,00 €
Voir mon Panier Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits
Frais de port  Livraison gratuite !
Taxes 0,00 €
Total
Continuer mes achats Commander

Déploiement de la 5G : pourquoi et comment s’en protéger ?

Une manne financière pour les opérateurs de téléphonie mobile et de nombreuses interrogations quant aux effets sanitaires d’une densification des ondes électromagnétiques.
 

La 5G est la 5ème génération de réseau mobile prévue pour 2020. La 5G représenterait une avancée technologique considérable, puisque son débit ultrarapide pourrait contribuer au développement d’une multitude d’objets « intelligents ». Voitures autonomes, interventions chirurgicales à distance, téléchargements à la vitesse de la lumière, villes connectées, « un enjeu majeur de compétitivité » ! Selon la Commission européenne, « des dizaines de milliards d’euros vont pleuvoir, les PIB croître fortement et des centaines de milliers d’emplois voir le jour ». Dans le même temps, le déploiement de la 5G nécessite l’installation de nombreuses antennes relais supplémentaires, et s’avère un objet de doutes et de craintes pour un grand nombre de nos concitoyens.

En résumé, une technologie qui représente des milliards et qui pèse bien plus lourd que la voix des 3000 scientifiques, médecins et ONG du monde entier (dont Priartem) qui alertent sur les dangers sanitaires de la 5G.

---

La 5G : qu’est-ce qui va changer ?

On appelle 5G la 5e génération de standards pour la téléphonie mobile. La première génération, en 1986, permettait de passer des appels, la 2G d'envoyer des SMS ou des MMS, la 3G de surfer sur le web via son téléphone (2004) et la 4G (2011) de développer l'Internet mobile. Le réseau 4G a recourt à des fréquences en dessous de 6 Ghz. La 5G exploitera des ondes millimétriques (longueur d'onde entre 1 à 10mm) dont la fréquence sera comprise entre 30 et 300 Ghz.

La 5G va augmenter considérablement l’exposition au rayonnement de radiofréquences, qui s’ajoutera au rayonnement des réseaux déjà en place de télécommunications 2G, 3G et 4G. Elle nécessitera en effet dix fois plus d’antennes qu’aujoud’hui ! Contrairement à la 4G, la 5G n’émet pas dans toutes les directions et exige des antennes tous les 100 m. Des coûts de réseau trois fois plus élevés, sans oublier l’achat forcé d’un nouveau téléphone portable. En mars 2020, le gouvernement va mettre aux enchères une grande partie des blocs de hautes fréquences nécessaires à la 5G. Bouygues Télécom, Free, Orange, SFR sont déjà en féroce concurrence pour les acquérir.

Le déploiement de nouveaux transmetteurs pour la 5G (on les trouvera également dans les foyers, les boutiques, les hôpitaux) devrait générer selon les estimations entre 10 et 20 milliards de connexions (réfrigérateurs, machines à laver, caméras de surveillance, voitures et bus sans conducteurs) et constituera l'Internet des objets.

Déployée partout, la 5G nécessiterait 20 000 satellites combinés en orbite terrestre basse et moyenne qui couvriront la Terre de faisceaux puissants, focalisés et orientables. Elle « entrainera une explosion massive de l’exposition inévitable et involontaire aux rayonnements sans fil ».

Sources: homezen.e-monsite.com ; www.nexus.fr ; Le Canard enchaîné

---

Des radiofréquences potentiellement dangereuses

Alors que de nombreux rapports ont déjà alerté sur des effets négatifs possibles des ondes (téléphones portables, ordinateurs, télévision) sur la santé, ce sont plusieurs études très sérieuses basées sur dix ans de recherches et menées par TECNOLAB, entre autres avec les Professeurs R. Goodman (Université de Columbia- Etats-Unis), Clements Croomes ( Royaume-Uni), M. Bastide (France) qui mettent en évidence les multiples conséquences néfastes possibles des ondes sur les équilibres biologiques nécessaires à la santé.

En 2016, une étude américaine du National Toxicology Program montrait que des rats exposés à des ondes de 900 MHz développent des cancers. En juillet 2016, une étude de l’Anses estimait que les « ondes de la 5G ont des effets possibles sur les fonctions cognitives et le bien-être des plus jeunes ».

Dans son communiqué de presse du 31 mai 2011, le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) de l’Organisation Mondale de la Santé avait classé les radiofréquences comme « cancérogènes possibles pour l’Homme ». L’Anses, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, recommandait en 2013 que le développement de nouvelles infrastructures de réseaux devait « faire l’objet d’études préalables en matière de caractérisation des expositions, en tenant compte du cumul des niveaux existants et de ceux qui résulteraient des nouvelles installations ».

Un rapport commandé par la Nasa sur les effets des ondes électromagnétiques datant de 1981 dévoilait déjà des symptômes physiques d’électrosensibilité. On peut citer entre autres : mal de tête, fatigue, épuisement du système nerveux, douleurs musculaires et même cancer.

Les effets nocifs du rayonnement de radiofréquences est reconnu pour les êtres humains et l’environnement, dont les abeilles (Abeilles et pollution électromagnétique).

Daniel Favre, docteur en biologie et acteur de la pétition contre la 5G indique de nombreux effets sanitaires : acouphènes, perte d'attention, céphalées, vertiges, inflammations des yeux, dépression, tension nerveuse, fatigue chronique etc. dans l’article suivant : https://www.illustre.ch/magazine/deployer-5g-revient-mener-experiences-humains-nature

Le Pr Dominique Belpomme, Cancérologue propose des consultations aux personnes électro-hypersensibles (EHS) et évoque la 5G et le compteur Linky en ces termes : « On va droit à la catastrophe sanitaire ».

 ---

CEF de Koltsov, une solution simple et efficace

Appareil multifonction, le CEF se décline sous plusieurs modèles qui possèdent chacun ses spécificités. Leurs actions s’inscrivent dans une démarche de prévention et de mieux-être. Nous allons présenter ici la fonction principale, commune à toutes les plaques CEF : celle d’un convertisseur qui transforme en permanence les émissions d’ondes électromagnétiques négatives en émissions d’ondes positives revitalisantes, favorables à toute forme de vie. Il s’agit d’ondes scalaires, découvertes par le célèbre physicien, Nikola Tesla. Les travaux de Tesla et ceux des grands scientifiques tels que Viktor Schauberger ou Jacques Benvéniste ont été repris par une équipe de chercheurs russes à la fin du 20ème siècle qui, en 2003, mettent au point ce dispositif multifonction. Reconnu comme dispositif de protection contre les ondes, le Correcteur d’Etat Fonctionnel fait l’objet de 3 brevets différents, qui peuvent être consultés ici: brevets

Grâce à son format de poche, le CEF est très pratique d’utilisation et s’adresse aussi bien aux adultes qu’aux enfants. Il se glisse facilement dans une poche de pantalon ou dans un sac à main. On peut le porter sur soi en journée et le glisser dans le lit la nuit. Toute la famille peut profiter de ses bienfaits 24h sur 24, 7 jours sur 7. Enfin, la durée de vie d’un CEF n’est conditionnée que par la résistance des matériaux qui le composent. Sans pile et sans fil, le CEF ne nécessite aucune recharge. On l’achète donc une fois pour toutes.

Le CEF a été testé par l’institut indépendant Life Test Institut en Allemagne. Certains résultats sont disponibles dans la rubrique CEF.

---

Nos clients témoignent :

Fabienne : « Si je viens travailler devant mon ordinateur en ayant oublié le CEF, les symptômes d’électro-sensibilité reviennent de façon quasi immédiate. J’avais essayé précédemment bon nombre de procédés dans le but de me protéger des ondes. L’efficacité des CEF est pour moi absolument incomparable à tout ce que j’avais pu trouver dans ce domaine. Un immense merci ».


Bénédicte : « Grâce au CEF 16, je suis beaucoup moins angoissée. Je souffre de dépression chronique, mais au fur et à mesure que j’utilise la plaque n°16, je sens un regain d’optimisme et vois les choses sous un autre angle. Je suis électrosensible depuis très longtemps. Mais avec les CEF, mon quotidien s’est beaucoup amélioré. Je peux sortir faire les courses dans un supermarché (je garde au moins un CEF dans une poche ou dans le sac), chose qui était impossible avant. Je dors aussi beaucoup mieux avec le n°8 ».


Valérie : « J'ai ce CEF depuis 8mois, j'ai rapidement constaté un bénéfice important sur mon état de stress. J'étais dans une période critique au boulot, trop de travail, retard, épuisement, émotions à fleur de peau… J'ai mieux géré le stress, plus présente et posée ce qui m'a permis d'être plus efficace ».

Julie : « J'ai acheté récemment deux pastilles pour les poser sur une box et un smartphone. Le smartphone avait déjà une pastille de shungite collée au dos sur sa coque, mais ce n'était pas suffisant. Même si les oreilles chauffaient moins à l'écoute, je ne me sentais pas toujours très bien. J'avais parfois l'oreille droite un peu tirée et douloureuse, il pouvait m'arriver d'entendre comme un son strident, quand curieusement le smartphone était lui aussi posé à droite.

Depuis, c'est formidable. Je sens que l'ambiance à changé dans la pièce où se trouve la box. comme si elle était éteinte ou qu'il n'y avait pas de box. Le smartphone n'irradie plus comme avant une sorte de magnétisme ou d'électricité pesante qui fatigue insidieusement et constamment et peut rendre agressif. Les vibrations ont l'air d'avoir changé. C'est plus léger. Je recommande vivement ce produit aussi nécessaire que surprenant ».

---

Découvrez d'autres retours d'expériences dans la rubrique Témoignages

---

---

---

*Cet article n'a pas vocation à remplacer une prise en charge médicale, et ce quelle que soit l’éventuelle pathologie du consommateur. Nous rappelons que le retard d’instauration d’un traitement de médecine conventionnelle peut entraîner une perte de chance de guérison ou d’amélioration d’une pathologie grave.

**QUANT'ESSENCE se dégage de toute responsabilité quant au contenu de tous les sites vers lesquels elle renvoie et dont elle n'est pas l'éditrice.

***QUANT'ESSENCE se dégage de toute responsabilité quant aux vidéos, livres, articles de presse et témoignages des utilisateurs postés sur le site dont elle n’est pas l’auteure.



Merci de patienter