Appelez-nous au +33 (0)5 65 43 15 17 du lundi au vendredi 8h - 19h et le samedi 9h - 12h

0

Aucun produit

Livraison Livraison gratuite !
Taxes 0,00 €
Total 0,00 €
Voir mon Panier Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits
Frais de port  Livraison gratuite !
Taxes 0,00 €
Total
Continuer mes achats Commander

ENQUÊTE SUR LES EFFETS DE L'EAU STRUCTURÉE A L’AIDE DU CEF « SOURCE DE SHAMBHALA » EN CAS DE TROUBLES PSYCHO-ÉMOTIONNELS


QUANT’ESSENCE présente la traduction du compte-rendu de la 9ème conférence scientifique et pratique 2017 par Dr Kanovalova, neurologue à Vladivostok :

« La science médicale accorde une attention particulière à l'étude de l'aspect psychologique en tant que cause des troubles des fonctions physiologiques de divers systèmes fonctionnels. Le rapport entre la psyché et le soma (le corps) est considéré dans le paradigme de l'évaluation de l'influence des situations stressantes et des facteurs psychotraumatiques sur le fonctionnement des organes internes.

Les troubles psychosomatiques surviennent chez les personnes à tolérance réduite à l'égard d'états émotionnels inconfortables. Une irritabilité constante, de l'anxiété, un sentiment d'inconfort intérieur se manifestent par une mauvaise humeur, de la fatigue, nécessitent un renforcement de la réponse compensatoire du système nerveux périphérique.

Progressivement, un déséquilibre dans l'activité du système nerveux autonome (sympathique et parasympathique) s'installe chez la personne anxieuse. Le dysfonctionnement neurovégétatif se met en place, accompagné de troubles indéfinis et peu prononcés des organes internes.

Le trouble neurovégétatif ou l'inconfort psychosomatique reflète un état d'esprit dysharmonieux qui constitue la condition de pré-maladie.On observe des maux de tête, des vertiges, des troubles du sommeil, des sensations douloureuses à divers endroits du corps.

Les problèmes énumérés sont difficiles à quantifier. Il est également difficile, et parfois impossible, d’agir sur ces manifestations non spécifiques de la pathologie somatique avec des substances chimiques que sont les médicaments.

Le Correcteur d’Etat Fonctionnel « Source de Shambhala » restaure l'énergie du corps humain en cas d'épuisement physique et psychique, grâce à une action biophysique qu’il exerce sur les cellules régulatrices du système nerveux central et autonome.

Dans l'étude présentée, l'évaluation des troubles psychosomatiques a été réalisée par la méthode d'appréciation de la gravité des symptômes selon le principe de l'échelle analogique.Les participants à l'expérience ont reçu un questionnaire avec une liste de symptômes, qu’ils ont évalués sur une échelle de 1 à 100.

La recherche des symptômes du trouble neurovégétatif a été menée auprès des collaborateurs de la clinique dentaire de la ville de Vladivostok. 15 personnes ont accepté de participer à l'expérience. Elles n'ont pas été informées du mécanisme d'action du CEF « Source de Shambhala ». On leur a expliqué les conditions de l'expérience, mais avant ce jour, les participants n'avaient jamais utilisé de Correcteurs d'Etat Fonctionnel et ignoraient même leur existence.

Toutes les personnes ayant participé à l'étude sont des femmes appartenant à la même catégorie d'âge, l'âge moyen étant de 51,71±0,89 ans. Six femmes sont fumeuses. En faisant un rapprochement entre la durée de la consommation de tabac et l'âge des femmes, il a été constaté qu’elles avaient commencé à fumer après 35 ans.

 

Une recherche en deux étapes

L'enquête a été menée à deux reprises. La première enquête impliquait une évaluation subjective individuelle de l'état psychosomatique précédant la consommation d'eau, structurée sur le Correcteur d'Etat Fonctionnel « Source de Shambhala ». Au bout de 3 mois, après une consommation quotidienne de 200 ml d'eau structurée, la dynamique du bien-être personnel des participantes à l'expérience a été réexaminée.

Enquête auprès des participantes avant et après la consommation d’eau structurée sur le CEF « Source de Shambhala » :

L'évaluation des signes du trouble neurovégétatif a été effectuée sur deux groupes de symptômes : l’inconfort psychologique d’une part et les troubles somatiques d’autre part.

Les troubles psychologiques sous forme d'anxiété étaient communs à toutes les femmes interrogées. L'intensité du symptôme sur une échelle analogique variait de 50 à 85 unités. En moyenne, le niveau d'anxiété a atteint 69,29±4,92 unités.

Un niveau élevé d'anxiété accompagnait la mauvaise humeur. Avec des fluctuations de 40 à 70 unités, le symptôme de mauvaise humeur était évalué en moyenne dans le groupe à 52,86±3,74 unités.

De même, les troubles psychiques étaient accompagnés d'une très forte fatigue. Ce symptôme a été évalué à 74,29±3,86 unités.

Après la fatigue, les vertiges venaient en deuxième position en termes de symptômes somatiques. La valeur moyenne de ce symptôme était estimée à 60,83±3,27 unités par le groupe.

Ensuite, viennent les maux de tête, qui concernaient toutes les femmes interrogées. Le mal de tête était évalué à 47,14±9,35 unités.

Des sensations de douleur dans différentes parties du corps ont également été notées par toutes les femmes. Malgré les différences d'intensité - d'insignifiante (15 unités) à prononcée (80 unités), - cet indicateur était en moyenne de 40,71±7,42 unités.

Par ailleurs, les troubles du sommeil sont une manifestation caractéristique du dysfonctionnement du système nerveux autonome. Le niveau d'inconfort nocturne était de 32,86±9,73 unités.

Ainsi, les femmes âgées de 50 à 55 ans présentent des signes de défaillance végétative causée par un inconfort mental. Après un certain temps, elles commencent à voir apparaître des symptômes somatiques.

 

Les effets de l’eau structurée sur les troubles psycho-émotionnels

Après avoir consommé tous les jours durant 3 mois 200 ml d'eau structurée sur le CEF« Source de Shambhala », l'expression des manifestations aussi bien psychiques que somatiques a considérablement diminué.

Une consommation régulière d'eau structurée a eu pour effet une amélioration de l'humeur de près de 4 fois, les maux de tête ont diminué de moitié, tandis que la fatigue a été réduite d'environ 2 fois.

Après traitement mathématique des résultats obtenus par test statistique non-paramétrique ou test-t de Student, une dynamique positive fiable de ces symptômes a été révélée : anxiété (p<0,01), troubles du sommeil et douleurs dans différentes parties du corps (p<0,05).

Selon 5 femmes (33% de participants à l'expérience), une récupération complète du sommeil s'est produite en buvant de l'eau structurée.

Ainsi, les troubles psychopathologiques et somatiques produisent des effets complexes les uns sur les autres. La pathologie psychosomatique se manifeste le plus souvent en cas de névroses. Selon les résultats de l'enquête, les états névrotiques se forment chez les femmes d'environ 35 ans lorsqu'elles commencent à fumer pour pallier l’inconfort psychologique.

 

La recherche menée a prouvé que la consommation d'eau structurée à l’aide du Correcteur d'Etat Fonctionnel « Source de Shambhala » produit des effets thérapeutiques sur les troubles neurovégétatifs.

Une approche expérimentale de l'évaluation des effets psychosomatiques du CEF permettra d'identifier les effets thérapeutiques inconnus qui apparaissent suite à la consommation d'eau structurée, ainsi que de formuler des recommandations pour l'utilisation du dispositif afin d'améliorer l'efficacité de la démarche préventive dans diverses maladies des organes internes ».

---

*Ce produit n'a pas vocation à remplacer une prise en charge médicale, et ce quelle que soit l’éventuelle pathologie du consommateur. Nous rappelons que le retard d’instauration d’un traitement de médecine conventionnelle peut entraîner une perte de chance de guérison ou d’amélioration d’une pathologie grave.

**QUANT'ESSENCE se dégage de toute responsabilité quant au contenu de tous les sites vers lesquels elle renvoie et dont elle n'est pas l'éditrice.

***QUANT'ESSENCE se dégage de toute responsabilité quant aux vidéos, livres, articles de presse et témoignages des utilisateurs postés sur le site dont elle n’est pas l’auteure.

 



Merci de patienter