Appelez-nous au +33 (0)5 65 43 15 17 du lundi au vendredi 8h - 19h et le samedi 9h - 12h

0

Aucun produit

Livraison Livraison gratuite !
Taxes 0,00 €
Total 0,00 €
Voir mon Panier Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits
Frais de port  Livraison gratuite !
Taxes 0,00 €
Total
Continuer mes achats Commander

Revenir à la Page 7   ̶   Avancer à la Page 9

X. Le métal de l’Artéfact SALVATOR

Le matériau avec lequel est fabriqué l’Artéfact SALVATOR a un profond sens symbolique – c’est un alliage d’étain et de cuivre, qui depuis l’Antiquité, incarne la puissance et la force. Le dieu grec ancien Guéfest a forgé avec cet alliage le géant Talos, protecteur de la Crète.

Le bronze se composant de cuivre (élément féminin) et d’étain (élément masculin) était utilisé dans la magie ancienne de purification. Dans la Rome antique on considérait que des objets de culte en bronze possédaient une force de défense, et les étrusques marquaient leurs nouvelles frontières avec une charrue en bronze.

XI. La forme de l’Artéfact SALVATOR

La forme de l’Artéfact SALVATOR a été réalisé à partir du symbole du pouvoir des empereurs du monde. Le Savoir-Forme de l’Artéfact SALVATOR comprend le symbole de l’état des tsars comme pouvoir de l’homme sur lui-même et sur les événements alentour, aussi bien que l’image des visions célestes de K. Yung qui caractérise le lien du collectif inconscient avec l’espace céleste et le Cosmos. C’est pourquoi malgré vos conceptions, la forme de l’Artéfact SALVATOR crée une harmonie entre le spirituel et le rationnel de votre conception du monde.

XII. La composition et les symboles de l’Artéfact SALVATOR, les Savoir-Images correspondants et le mécanisme de leur corrélation avec la conscience humaine.

Le centre. La zone noire ou zone zéro de l’Artéfact SALVATOR. L’Etoile noire. L’image de l’absorbtion sans limite des programmes destructifs de l’interprétation de la réalité des profondeurs de l’Univers. Le Savoir-Image de l’Horizon des Evénements.

SALVATOR aligne l’homme sur l’état d’autoprotection, d’autoorganisation et de stabilité énergétique en construisant des liens horizontaux entre les phénomènes reflétés dans les structures de de la parole humaine et différents phénomènes réels du monde. Ces liens horizontaux, par analogie au terme du célèbre astrophysicien britannique Stephen Hawking sont nommés «Horizon des Evénements».

A l’aide de l’Artéfact SALVATOR, l’utilisateur forme en conscience son propre horizon des événements dans un format symbolique. Des programmes destructifs de l’interprétation de la réalité crées dans notre conscience par des phénomènes chaotiques, indéterminés et défavorables se font sortir au-delà de cette Horizon des Evénements.

Les programmes destructifs de l’interprétation de la réalité, leur «histoire» dans un temps réel, se terminent dans une construction verbale de sens créée par SALVATOR. Dans un langage imagé tout ce qui est retombé dans l’Artéfact SALVATOR, votre conscience le laissera pour toujours dans le passé.

Il faut expliquer le mécanisme de cette interprétation. Depuis le moment de sa naissance, la conscience humaine a agi objectivement et ensemble avec le monde extérieur. Même les aberrations les plus hardies créées par la conscience humaine étaient construites sur des lois du monde, ses phénomènes et ses objets. C’est pour cela que SALVATOR a eu besoin d’une image fonctionnelle correspondant à une absorption sans condition et sans limite empruntée au monde extérieur. Cette image lui est venue du Lointain Cosmos.

Le trou noir ou l’Etoile Noire de Mitchell comme phénomène naturel n’a pas été choisi fortuitement pour créer l’image de la zone d’absorption de l’Artéfact SALVATOR. C’est une région de l’Univers dont aucun objet ne peut sortir, aucune particule quelle que soit son énergie. L’attraction gravitationnelle de l’Etoile Noire est si grande que même des objets possédant la vitesse de la lumière ne peuvent pas en sortir. Ses frontières s’appellent « Horizon des Evénements ». Tout ce qui passe au-delà trouve sa fin dans le temps du champ gravitationnel de l’Etoile Noire.

Votre conscience transmet des programmes destructifs de l’interprétation de la réalité au Centre de l’Artéfact du SALVATOR comme dans un piège sans limite en créant une densité limitée des images de vos événements personnels. Avec cela, votre conscience prive les programmes destructifs de temps dont ils ont besoin pour se réaliser, elle rend nuls leur paramètres spaciaux, énergétiques et informationnels par des Savoirs-Images de l’Horizon des Evénements dans l’Artéfact SALVATOR.

De ce fait, les programmes destructifs de l’interprétation de la réalité «se consument» vraiment dans l’Artéfact SALVATOR.

Le centre de l’Artéfact SALVATOR, c’est l’Horizon des Evénements au-delà duquel il n’y a rien et où rien ne se passe. Votre conscience retrouve une liberté à l’orbite de l’Etoile Noire qui absorbe tout le négatif dans une illusion physique du coeur de l’Ombre.

Revenir à la Page 7   ̶   Avancer à la Page 9

---

*Ce produit n'a pas vocation à remplacer une prise en charge médicale, et ce quelle que soit l’éventuelle pathologie du consommateur. Nous rappelons que le retard d’instauration d’un traitement de médecine conventionnelle peut entraîner une perte de chance de guérison ou d’amélioration d’une pathologie grave.

**QUANT'ESSENCE se dégage de toute responsabilité quant au contenu de tous les sites vers lesquels elle renvoie et dont elle n'est pas l'éditrice.

***QUANT'ESSENCE se dégage de toute responsabilité quant aux vidéos, livres, articles de presse et témoignages des utilisateurs postés sur le site dont elle n’est pas l’auteure.





Merci de patienter